Bienvenue sur mon portail !

(ENGLISH VERSION OF THIS WEBSITE: PLEASE CLICK ON THE LANGUAGE ICON ABOVE)

 
Erick Falc'her-PoyrouxJe suis né en 1964 à Nantes, en Bretagne, et l'Irlande est mon pays d'adoption depuis plus de 30 ans : j'ai rédigé ma thèse de doctorat en 1996 sur "l'Identité Musicale Irlandaise" et j'ai traduit ou publié plusieurs ouvrages sur ce pays.

J'ai également publié un ouvrage sur les Beatles.

En grande partie grâce à ces deux passions, je suis Maître de Conférences en anglais depuis 1997et directeur du Département de Langues à l'Ecole Polytechnique de l'université de Nantes depuis 2005.

Page RESEARCHGATE 

Page ACADEMIA

Vous trouverez mes ouvrages publiés ICI :

   

VOUS TROUVEREZ SUR CE SITE WEB :

- Mes recherches universitaires : MUSIQUE IRLANDAISE ET IDENTITÉ
Cette partie est le lointain descendant de mon premier site web personnel, en 1996 (déjà...) : ma thèse de doctorat, quasiment tous mes articles de recherche, des extraits d'un CD audio de musique irlandaise que j'ai enregistré & produit, etc.

- De la MUSIQUE PERSO (MP3)
De temps en temps, j'enregistre des compositions personnelles, ou celles d'amis. Voici également des enregistrements de musique classique ou de traditionnel irlandais dans un pub, etc.
Voir aussi www.myspace.com/erickfp

- Des souvenirs d'un JURY DE CAPES EXTERNE d'anglais
Album des membres du jury du capes d'anglais, session d'oral 2002 à Aix-en-Provence.

- Une galerie Couleurs de Bretagne
Concours de Peinture à Treillières (Loire-Atlantique) en 2003, 2004 et 2005

- Des infos neutres (et anciennes) sur le projet d'aéroport à Notre Dame des Landes
Héritage d'un site ancien, réalisé avant que les débats ne reprennent réellement au début des années 2000. N'est plus mis à jour depuis février 2001, mais contient beaucoup d'informations et de documents pour que chacune se fasse une idée.

 

 

 

 

ON THE IMPORTANCE OF WASTING TIME

 

'Can be clipped at the best of times, too.

A daft daily diet for moments absurd,

Mumbled, jumbled, forgotten words

That fool my wits and come on cue.

'Can strawberry anything 'f I feel like it,

Can scream at the top of your voice

Can verse more scorn over milk split

Or drink your liquor from an old fruit Joyce.

Now, mete me out some iambic pent-up meter

And throw in a rhyme for good measure

Give it a swish and a clatter, tat-for-tit,

Echo the hum-buzz while you’re at it.

Is this poetry in the making ?

Nay, more like poetry in the faking,

Poverty in the talking twomey.

And the more, the less.

 

Doubting the qualms, scepticising the suspicion,

Scrutinizing the analysis, psycho or other guise,

Deconstructing the unbuilt for the sake of intention,

Miserabling the better to tower our self-lies,

Seizing your tail, telling your zeal, teasing your sail, what not?

Is this the truth that thrusts thee to death,

The fear that veils the loss of thy faith?

Aye, shak’em neurons, escape the skit,

Eye, for one (or two) shun the misshapen

And will riddley admit

it's important to make things (happen).

 

                                                      (April 2005)

 
 

 

 

 

 

 

 

 

×